Quelle politique de gestion des déchets pour notre commune ?

Lors du Conseil communal du 25 octobre dernier, le prix de la taxe forfaitaire pour le budget 2018 a été voté. Cette taxe vise à financer, aux côtés des recettes liées à la vente de sacs payants, les coûts de l’enlèvement et du traitement de nos déchets.

Conformément aux normes édictées par la région wallonne en matière de gestion des déchets, notre commune doit parvenir par le biais de ces recettes, à savoir le montant de la taxe forfaitaire et de la vente de sacs payants, à couvrir le coût réel de traitement des déchets (« coût-vérité »). Ces coûts englobent principalement la collecte et le traitement de nos ordures ménagères mais également la gestion du parc à conteneur, l’enlèvement des encombrants et la mise à disposition de camions pour les déchets verts.

A cette occasion, le groupe Ecolo a regretté le manque d’ambition dans la politique communale actuelle en matière de gestion des déchets.

En effet, le montant de la taxe forfaitaire restera inchangé pour 2018 et toujours supérieur à la recette des ventes de sacs poubelles. Cela signifie concrètement que nous payons une somme annuelle plus importante pour le paiement de notre taxe « déchets » que la somme annuelle que nous dépensons pour l’achat de sacs payants.

Or, le paiement d’une taxe moins élevée nous inciterait davantage à être attentifs à nos dépenses quotidiennes en matière de sacs payants et, par conséquent, à la gestion et la réduction de nos déchets.

Cela est a fortiori essentiel étant donné que cette taxe « déchets » représente un des rares « impôts » sur lequel l’action de chaque citoyen a un impact direct.

Pour ces raisons, le groupe Ecolo veut enclencher un cercle vertueux, à savoir une baisse de la production des déchets entraînant une diminution du coût de gestion et de traitement des déchets, liée automatiquement à une baisse des dépenses pour la commune … et donc une diminution de la taxe « déchets » pour le citoyen.

A cette fin, nous plaidons pour une politique plus ambitieuse en matière de gestion des déchets organiques, ceux-ci représentant la moitié de nos ordures ménagères, incluant notamment une sensibilisation plus importante au compostage ainsi que leur collecte sélective en porte-à-porte.

Le groupe Ecolo Rixensart soutient une politique visant à promouvoir la réduction des déchets, conforme à l’objectif inscrit dans le cadre de l’Agenda 21, avec un véritable travail de sensibilisation sur le terrain. L’objectif est de permettre la diminution, pour chaque concitoyen, de cette taxe forfaitaire et de répondre à l’objectif plus global de développement durable. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.