26/03/2014

Dans votre déclaration de politique générale, on peut lire ceci : « Dans cette optique de développement durable, les espaces verts seront gérés dans un esprit visant à diminuer au maximum l’utilisation des pesticides et de favoriser la gestion différenciée. Ce type de gestion permettra à terme de faire reconnaître Rixensart comme commune MAYA. » Comme l’est déjà la commune de Lasne depuis quelques années.

On parle également de réduction des pesticides dans l’Agenda 21. J’en profite pour faire une parenthèse pour vous dire que je ne l’ai pas trouvé sur le site de la Commune. Y est-il ? S’il y est, pouvez-vous me préciser comment trouver ce document de l’Agenda 21? S’il n’est pas sur le site, pouvez-vous nous dire pourquoi ? En outre, à propos de la consultation citoyenne, ne devait-elle pas être organisée à l’automne afin de donner l’occasion aux citoyens d’exprimer leurs idées et suggestions pour un Développement Durable au sein de notre commune ? Si elle a eu lieu, comment les citoyens ont-ils été mis au courant ? Si elle n’a pas eu lieu, pouvez-vous nous donner les raisons pourquoi vous n’avez pas lancé la consultation citoyenne ?

Je reviens à l’Agenda 21, dans les objectif de la fiche-action n° 18  « Mise en place de la Gestion différenciée des espaces verts », on lit notamment:

  • Mise en œuvre d’une gestion appropriée pour chaque espace vert
  • Réaliser des formations continues du personnel aux nouvelles techniques
  • Collaboration et coordination de l’ensemble des services impliqués dans la gestion des espaces verts

Pouvez-vous nous informer de ce qui a été mis en place depuis décembre 2012

  • Pour permettre à terme de faire reconnaître Rixensart comme commune MAYA ?
  • Pour mettre en place et suivi du plan de réduction de l’usage des pesticides par la commune, conformément au plan wallon de réduction des pesticides comme cela est inscrit dans l’action précitée ?

Il est peut-être important de rappeler que conformément à la nouvelle législation, l’usage des produits phytopharmaceutiques sur l’espace public sera interdit, selon la sensibilité des zones, entre juin 2014 et 2019. Des solutions alternatives au désherbage chimique doivent donc être mises en œuvre.

Outre les 2 questions ci-dessus, Ecolo-Rixensart souhaite savoir :

  • Comment la commune compte-elle respecter l’interdiction d’usage des pesticides ?
  • Quelles sont les mesures mises en place pour réduire les risques pour les travailleurs et pour la population lorsque des pesticides sont encore utilisés dans les espaces publics de la commune ?
  • Quels sont les freins principaux existant à la réduction de l’usage des pesticides par la commune ?
  • Est-ce que la commune tient un registre des traitements appliqués dans les espaces publics ?

Je vous remercie pour les informations que vous nous transmettrez.

Marion Courtois, pour Ecolo-Rixensart