coopération

De 2006 à 2012…

La commune a largement soutenu son réseau d’enseignement général et artistique. Des moyens ont été dégagés pour renforcer l’encadrement pédagogique et la remédiation, pour l’apprentissage des langues, pour diverses animations (musique, théâtre, environnement, citoyenneté, commerce équitable,…). Une attention particulière a été portée à la qualité des repas scolaires (équilibre alimentaire et proportion de produits bio et locaux) et à l’éducation des enfants à ce sujet. Les déplacements scolaires à pied (les fameux « Pédibus ») ont été encouragés et sont organisés dans plusieurs écoles des différents réseaux. Enfin, les projets de nouveaux bâtiments scolaires ont été relancés : les travaux de la nouvelle école de Rosières débuteront dans quelques mois et ceux de la nouvelle école de Genval d’ici un an environ. L’étude de l’extension de l’école de Maubroux a démarré.

Les activités de notre Académie ont été soutenues avec une volonté d’ouverture à tous les publics, aux écoles et à un large éventail de disciplines non traditionnelles (Harmonie « Alizé », initiation musicale des tout-petits, ouverture d’un ensemble jazz, chanson française,…).

… et de 2012 à 2018 !

Notre objectif général : développer un enseignement de coopération ouvert à tous et qui exclut l’échec comme moyen de remédiation. Dans nos écoles, le taux de redoublement est inférieur à la moyenne régionale mais reste néanmoins significatif. Dans un enseignement modernisé ouvert à tous, la notion de redoublement devrait progressivement disparaitre. Cet objectif suppose évidemment une large concertation préalable avec l’ensemble des acteurs de notre enseignement communal.

Il faudra également mener à bonne fin les travaux de construction des deux nouvelles écoles (Rosières et Genval) ainsi que l’extension de l’école de Maubroux.

Nous souhaitons encourager un enseignement ouvert aux problématiques actuelles (économiques, sociales, environnementales) où les réseaux coopèrent via des alliances éducatives innovantes, des échanges d’information, d’expériences, et des initiatives communes.

L’Académie doit maintenir son ouverture et être en mesure de répondre aux besoins d’activités artistiques de tous les habitants, dans un équilibre entre activités de loisirs et de formation professionnelle. Nous proposons également de mettre à l’étude une extension de ses locaux pour accueillir une salle d’audition et de spectacles.