– Augmenter et diversifier l’offre de logements à prix modéré

De 2006 à 2012…

Le parc de logements publics, à coût modéré, s’est quelque peu agrandi sous la présente législature : 14 logements sociaux ont été construits, 14 logements pour handicapés se sont ouverts au Val des Coccinelles, la commune a acquis 4 logements à Froidmont dont 2 logements d’urgence et un logement a été réhabilité dans le bâtiment de la Perche, à Genval. De son côté, la Régie foncière a fait un gros effort d’entretien et de réhabilitation de ses logements.

… et de 2012 à 2018 !

Il est clair que les besoins en logements à prix modérés ne sont que très partiellement satisfaits à Rixensart. Beaucoup reste à faire et cela constitue pour nous une priorité ! Les actions devront être multiples : mener à bonne fin le projet de création de logements sur le site de l’ancienne école de Genval, place communale ; faire aboutir les projets de logements publics inscrits dans l’ancrage communal, notamment les projets dans le centre de Rixensart ; faire aboutir les plans d’aménagement autour des 2 gares qui prévoient des zones où des logements pourraient être construits à prix abordables ; donner à la Régie foncière les moyens, notamment en utilisant toutes les possibilités de subsides, de rénover ses logements et d’en acquérir de nouveaux si possible dans les zones de centres (site des Papeteries, par exemple) ; faire la chasse aux logements inoccupés, en collaboration avec l’agence immobilière sociale; encourager des opérations de divisions de maisons au profit de jeunes ménages, toujours avec l’encadrement de l’agence immobilière sociale ; enfin, il s’agit aussi de donner au CPAS les moyens de développer ses « aides loyer » pour abaisser le coût du logement en faveur des ménages défavorisés.

D’une façon générale, nous serons attentifs à la qualité de l’isolation énergétique et acoustique des logements publics, ainsi qu’aux matériaux utilisés dans les projets de construction ou de rénovation. Ce sera en particulier le cas pour les logements de la Régie foncière encore à rénover, et notamment le bâtiment du Grand Fory à Rosières dont nous souhaitons la complète réhabilitation.

Enfin, nous proposons la création d’un point d’information centralisé pour les demandes de logements à prix modéré.