et la lutte contre les différentes pollutions

De 2006 à 2012…

Tout un symbole : dès 2008, les bâtiments et l’éclairage communaux ont été intégralement alimentés par de l’électricité verte !

Nous avons également mis l’accent sur les consommations d’énergie des bâtiments communaux. Plusieurs audits énergétiques ont été réalisés et chaque année, une tranche d’investissements pour des travaux d’isolation ou de remplacement de chaudières a été mise en œuvre. Et cette année, le gros projet de rénovation des installations techniques du complexe sportif a été lancé, avec une substantielle amélioration des performances énergétiques à la clé.

En urbanisme, nos prescriptions ont intégré la donne énergétique et une « balade des énergies » a été organisée dans la commune pour mettre en valeur des habitations à hautes performances énergétiques.

La commune a également adhéré au Fonds fédéral pour la réduction du coût de l’énergie qui a pu de la sorte accorder aux habitants des prêts à 0% pour des investissements en isolation ou production d’énergie renouvelable.

En ce qui concerne les déchets, des campagnes d’information pour diminuer le volume de nos déchets ont été lancées. Une prime est dorénavant accordée pour l’achat de couches réutilisables. Par ailleurs, des formations de « maitres-composteurs » ont été organisées.

Les différentes nuisances environnementales ont été reprises dans notre Règlement général de police et un agent communal est habilité à intervenir sur appel des habitants (dépôts sauvages, rejets illégaux dans les égouts,…).

Les pollutions électromagnétiques (antennes GSM) ont fait l’objet d’une attitude prudente du collège. Nous nous sommes opposés, parfois avec succès, à la pose de nouvelles antennes GSM quand des personnes risquaient d’être exposées. Pour en avoir le cœur net, nous avons fait procéder à des batteries de mesures par 2 organismes différents. Les résultats restent sous les normes officielles même si certaines zones s’en rapprochent.

… et de 2012 à 2018 !

Nous comptons bien entendu poursuivre dans le même sens et amplifier les actions dans tous ces domaines ! En mettant encore davantage l’accent sur l’information et le conseil aux habitants avec, pour les conseils en matière d’énergie, l’ouverture prochaine d’un guichet de l’énergie.

La réduction du volume de nos déchets reste à l’ordre du jour : malgré une diminution du nombre de kg de déchets par habitant à Rixensart ces dernières années, la commune reste « collée » à la moyenne régionale. Il faudra faire mieux !

Malgré plusieurs actions de prévention/sanction/nettoyage, les dépôts sauvages de déchets restent trop importants. Il faudra renforcer ces actions et y associer plus régulièrement les citoyens.

La recherche sur les effets potentiels des ondes GSM progresse et ne rassure pas ! Il y a fort à parier que les seuils légaux actuels soient trop élevés. Nous continuerons à prôner une attitude de précaution pour tout dossier d’installation de nouvelles antennes.