28/05/2013 

Buy localRixensart abrite de nombreux lieux où l’on peut acheter des aliments qui ont meilleur goût, améliorent notre bien-être et sont moins agressifs pour l’environnement. Ils sont aussi des maillons privilégiés dans la reconstruction de nos collectivités.

Les marchés de Rixensart et de Genval en sont d’excellents exemples. Leurs échoppes proposent un assortiment de produits frais. Ils ne sont peut-être pas tous locaux, mais acheter au marché permet au moins de diminuer le nombre d’intermédiaires.

La commune a aussi ses commerces plus responsables et qui se veulent respectueux de l’environnement, les magasins « bio ». Ils marchent plutôt bien et nous n’en feront pas nommément la publicité. Mais leur personnel est animé du désir de rendre possible des choix plus éthiques. N’oublions pas non plus l’ensemble de nos commerçants, ou les GAC, les groupes d’achat collectifs, qui sont un autre moyen de soutenir l’emploi et l’activité au niveau local.

Les avantages liés à la consommation locale sont légion : diminution de l’impact sur l’environnement, diminution de la prévalence des maladies causées par la malbouffe, meilleure qualité des aliments en général, réduction drastique du nombre d’intermédiaires, promotion des activités économiques locales, meilleur rapport qualité-prix. Et le meilleur, c’est que très souvent, ces aliments sont vraiment meilleurs.
– Christina Reinards
Cette article vien de La Verte Feuille n° 71, mai 2013.