Compte-rendu de l’atelier citoyen ‘Démocratie participative’

Le 22 janvier dernier, Ecolo Rixensart organisait un atelier citoyen sur le thème de la démocratie participative, le premier d’un cycle de quatre ateliers.

Anne-Emmanuelle Bourgaux, professeure de droit public, nous a interpellés sur les droits des citoyens afin de participer à la vie communale dont notre droit à être informés, en amont et en aval, des décisions communales et notre droit d’interpellation du collège communal. Elle nous a également présenté des outils qui pourraient renforcer ces droits, tels que l’organisation de consultations populaires, de forum citoyen, de référendums ou le budget participatif.

Ces droits et outils sont inscrits dans le code de la démocratie locale mais sont-ils suffisamment connus et compris des citoyens ? En conclusion, Anne-Emmanuelle Bourgaux nous a rappellé l’importance, pour tous les citoyens, de se réapproprier la chose politique et, pour nos élus, de renouer les citoyens avec la vie politique communale.

Sébastien Tollenaere est à l’initiative du projet ‘Live city’ proposant 11 outils technologiques visant à promouvoir l’interactivité entre les citoyens et les pouvoirs publics. Il nous a notamment présenté la ‘boîte à idées’ et la diffusion en ligne des Conseils communaux. Ces outils numériques permettent de diffuser largement les informations, de favoriser les débats, d’organiser une consultation à distance et, dès lors, contribuent à l’implication de chacun.

En deuxième partie, nous avons débattu en sous-groupes sur les méthodes structurelles d’une démocratie participative mais également sur des projets communaux concrets liés à l’aménagement du territoire, à l’environnement, aux commerces et à la mobilité.

Souhaitons-nous instaurer un système de tirage au sort ? Sur base d’un même constat ‘n’importe qui peut arriver au pouvoir’, les participants ont, pour les uns, appelés à la mise en place de ce système et, pour les autres, jugés un tel système inacceptable.

Quels outils démocratiques ont fait l’objet d’un intérêt spécifiques par nos participants ?

Le référendum, le budget participatif, le caractère révocable et limité des mandats politique, la valorisation de l’expertise et l’organisation de forums ouverts sont autant d’idées suggérées par nos participants pour améliorer la démocratie participative.

Quelles implications des citoyens seraient jugées nécessaires au regard de projets communaux concrets et selon quelles modalités ?

Sous l’angle de 3 projets communaux concrets, à savoir le projet ‘Colruyt’, la mise en vente du Château de Mérode et le projet ‘Charmettes 21’, nos participants ont soulignés la nécessité d’adopter de nouvelles dispositions permettant à chaque citoyen de participer et/ou de comprendre ces différents projets. Parmi celles-ci se trouvait principalement :

  • La mise à disposition, de manière suffisamment claire et accessible, des informations relatives aux enjeux et contraintes de ces projets ;
  • L’octroi d’un délai de réaction raisonnable/suffisamment long et ce, lorsqu’une possibilité de réaction est prévue;
  • La mise en place de consultations populaires sur des projets/actions ayant une implication pour chaque rixensartois ;
  • La reconnaissance et l’implication des citoyens, notamment par le biais des comités de quartiers.

Cet atelier a permis des échanges éclairés et éclairants sur les enjeux, les outils et les souhaits en matière de démocratie locale. A cette occasion, un appel à une plus grande information et concertation des citoyens a été lancé afin de mieux saisir les enjeux communaux et interagir. Nous espérons, en tant que groupe Ecolo de Rixensart, répondre à cet appel et, notamment, réintroduire auprès du Collège une nouvelle requête pour la mise en place d’un forum citoyen.

Leave a Reply

Your email address will not be published.