Présentation de nos candidats

Découvrez nos 27 candidats, ils forment ensemble un groupe intergénérationnel  dynamique, soudé et représentatif de l’engagement citoyen, une équipe de femmes et d’hommes engagés au quotidien qui souhaitent mobiliser leurs compétences, talents et expériences au bénéfice d’une véritable transition écologique à Rixensart.

Composée de profils enthousiastes issus de différents quartiers de Rosières, Genval et Rixensart, l’équipe Ecolo propose aux Rixensartois de s’engager avec elle pour un avenir durable qui revoit nos façons d’agir et de vivre ensemble. Cette dynamique sera emmenée par un duo fort : Bernard Buntinx, tête de liste, conseiller communal, investi dans la vie socio-culturelle de Rixensart, et par Fabienne Petiberghein, active dans un comité de quartier genvalois.

Au précédent scrutin communal, en 2012, 18% des citoyens avaient manifesté leur soutien au projet écologiste local, renforçant ainsi Ecolo Rixensart dans son rôle de deuxième formation politique communale. Face aux nombreux défis du développement durable auxquels le citoyen est confronté quotidiennement, Ecolo a pour ambition de devenir incontournable au sein d’une majorité. Il est plus que jamais fondamental que le pouvoir local se confronte aux enjeux d’aujourd’hui et de demain.

Bernard Buntinx : « Notre projet part d’une vision globale du développement durable, vers des actions locales concrètes qui répondent aux enjeux économiques, sociaux et écologiques de Rixensart. Notre liste est composée de véritables acteurs de terrain qui, au sein des associations, des comités, des projets dans lesquels ils évoluent, participent pleinement à la transition verte de Rixensart».

Tête de liste – Premier Candidat

Bernard Buntinx

41 ans, conseiller communal, employé d’une ONG active en faveur du commerce équitable. Co-fondateur du Big Jump du lac de Genval, membre du comité du Zoom Art, organisé avec le Centre Culturel. Acteur de la transition avec mon épouse et nos deux mini super héros du “zéro déchet”, l’écologie est pour moi une opportunité, qui doit être impérativement accessible à tous et assimilée telle un plaisir quotidien.

Pour Rixensart, je désire renforcer une offre de logements plus abordables, développer une mobilité apaisée et concertée avec toutes nos communes voisines (wallonnes et flamandes), soutenir et valoriser davantage l’entreprenariat local et les commerces de proximité, rassembler les citoyens autour de projets porteurs et conviviaux.

Je suis fier et heureux de soutenir, bien plus que des candidats, une liste composée de véritables acteurs de terrain talentueux, prêts à s’engager pour le bien-être actuel et futur des Rixensartois.

Candidate numéro 2

Fabienne Petiberghein

(48 ans) Native de Rixensart, je suis en couple et vis à Genval, fan de culture, de nature, de sport et de jazz, je suis officier de carrière au sein de la Défense, spécialisée dans le secteur du contrôle du trafic aérien. Citoyenne engagée, je me suis investie dans la création d’un comité de quartier en 2015 avec l’envie de relayer les attentes légitimes des riverains dans un esprit de concertation, convaincue que la mixité sociale, le développement durable et la préservation du lien au sein de nos quartiers sont de véritables enjeux. Je souhaite collaborer à la recherche de solutions durables, dans le respect des besoins de chacun.

Candidat numéro 3

Vincent Darmstaedter

45 ans, ingénieur, employé dans une entreprise de télécommunications et membre de la commission mobilité de Rixensart depuis avril 2016.

J’habite la commune depuis 2012 avec ma compagne et notre fille.

Je me déplace principalement à vélo depuis plus de 10 ans. Ma vision de la mobilité est résolument progressiste : je suis en effet intimement convaincu qu’adopter une mobilité plus douce est un levier extraordinaire pour améliorer notre qualité de vie sous divers aspects (pollution, santé, sécurité, vivre ensemble, etc).

Je suis également très sensible au respect de la nature et de l’environnement.

En résumé, mes priorités pour notre commune sont surtout axées autour de l’amélioration de notre cadre de vie et de la mobilité, ainsi que sur le vivre ensemble, la convivialité et la démocratie participative (donner plus de pouvoir au citoyen).

Candidate numéro 4

Amandine Honhon

35 ans et maman de deux jeunes enfants, je suis juriste spécialisée en droit pénal européen et chargée de cours à l’Université Catholique de Lille. De par cette expérience professionnelle, le monde politique n’est pas pour moi une terre inconnue et joue, selon moi, un rôle fondamental dans notre vie quotidienne mais également dans notre manière d’entrevoir le vivre-ensemble.

L’objectif d’apporter des solutions globales et concertées pour relever les défis communaux de demain constitue la base de mon engagement politique.

Vous pouvez compter sur moi pour partager mes compétences juridiques et mon dynamisme afin de défendre notamment une mobilité apaisée et sécurisée, la promotion du commerce local et le développement d’espaces de vie sociaux, éducatifs et culturels riches, bienveillants et accessibles à tous.

Candidat numéro 5

Jean-Luc Jonniaux

52 ans, récemment installé à Rixensart, je découvre le bonheur d’y vivre. Originaire de Quiévrain (Hainaut), j’ai vécu ensuite dans plusieurs villes en Wallonie, Flandre et Pays-Bas, chacune avec des structures sociales inspirantes. Bioingénieur, je suis fasciné par la complexité du monde qui nous entoure, avec ses équilibres si délicats. Actuellement, je développe au sein d’une biotech des médicaments pour soigner des patients souffrant de diabète. Pendant 18 ans, j’étais membre d’un service club où l’action sociale était centrale. Ancien président du groupe Groen à Tirlemont, je veux m’investir maintenant dans l’avenir de Rixensart et de votre bien-être présent et surtout futur.

Candidate numéro 6

Aurélie Laurent

J’ai 44 ans et j’habite avec mon compagnon et ma petite fille près du centre sportif de Rixensart. J’ai étudié les sciences économiques et politiques ainsi que la gestion de l’environnement. Je suis experte en développement durable: j’analyse les impacts environnementaux et sociaux de projets dans le monde entier. Je suis également coach en bien-être et en développement personnel.

J’ai créé le site internet La vie est belle à Rixensart pour relayer tout ce qui se passe de positif dans notre commune et j’anime des ateliers citoyens à la Ferme de Froidmont. Mes motivations : contribuer à une société plus juste, transmettre, inspirer, inciter, enthousiasmer, partager et… semer la joie ! Je serais enchantée de pouvoir faire rayonner les nombreux et précieux actrices et acteurs de notre commune, avec un focus sur l’enfance, la culture, la nature, le sport et la culture.

Candidat numéro 7

Gérard Dive

Rixensart, 50 ans. Rixensartois d’origine, j’y vis à nouveau, en couple, depuis 7 ans. Juriste spécialisé en droit pénal international, je coordonne la coopération belge avec les tribunaux pénaux internationaux. Depuis cinq ans, je pratique l’apiculture à Genval afin d’agir concrètement pour l’environnement. Conseiller CPAS depuis février 2017, je souhaite poursuivre mon engagement de justice sociale et de soutien à nos aînés. En tant qu’écologiste, je suis attaché au caractère rural, vert et convivial de nos villages. Membre de la Régie foncière, je suis conscient des enjeux de logement des jeunes et des moins favorisés.

Candidate numéro 8

Mélusine Baronian

41 ans, Rosièroise, mariée et belle-mère de deux grands enfants. Spécialiste en communication depuis 15 ans, je suis actuellement responsable du service communication d’un organisme public financier. Maîtriser son destin, participer aux changements de la société et vivre sa citoyenneté guident chaque jour mes pas. S’épanouir et devenir des êtres humains libres, autonomes et accomplis, ou tout simplement changer de vie relèvent d’une notion-clé d’Ecolo : l’émancipation. Il ne s’agit pas dès lors d’imposer ses opinions, mais de les partager afin de mieux se comprendre pour mieux vivre ensemble.

Candidat numéro 9

Benjamin Denis

Marié, père deux enfants et habitant Rixensart depuis sept ans. Docteur en
sciences politiques, spécialiste des politiques de lutte contre les
changements climatiques au niveau européen, je suis convaincu que la
construction d’une société juste  et durable débute au niveau local.

Candidate numéro 10

Pascale Van begin

48 ans. Citoyenne rixensartoise depuis 19 ans. Mariée et maman de deux ados. Graphiste de formation, j’aime: l’art … la peinture décorative… inventer… créer… J’ai été très active dans les comités de l’école de mes enfants. Actuellement je suis bénévole dans les a.s.b.l ” l’enfant des étoiles ” et ” Décalage ” (à Bruxelles) qui organise des voyages et activités pour personnes à mobilité réduite. Ce qui me touche c’est la vie qui peut basculer du jour au lendemain et donc l’importance de la solidarité.

“Garder une ville humaine par ses habitants, sa taille et dans un environnement sain et vert”.

Candidat numéro 11

Alain Kinsella

À Rixensart depuis 2011, traducteur indépendant, apiculteur à Genval, sensibilisé par l’écologie au sens large, que ce soit en termes d’environnement, de santé ou d’épanouissement personnel. Convaincu par le fait que le vivre-ensemble passe aussi par la responsabilisation et l’implication du citoyen. Attentif à tout ce qui contribue à réduire l’impact de l’humain sur la planète qui l’accueille et à favoriser l’harmonie du vivant… et donc partisan de l’humusation.

Candidate numéro 12

Fabienne Scandella

40 ans, sociologue de formation, je travaille en tant que chargée de recherche sur les questions relatives au bien-être au travail. Mariée et mère de 2 jeunes enfants, j’aime à penser qu’à l’heure où bien des enjeux semblent nous échapper, l’échelon local demeure celui de tous les possibles : celui d’une authentique mixité sociale et intergénérationnelle, celui d’un environnement où il fait bon vivre pour tous, celui où des solutions innovantes peuvent voir le jour ! C’est à cet élan que je souhaite contribuer pour notre commune.

Candidat numéro 13

Gérald Rorive

41 ans, est né à Ixelles et a grandi à Braine-l’Alleud. Il vit à Rixensart depuis 9 ans et est l’heureux papa d’un petit garçon. Il possède une licence de l’UCL en chimie des polymères et travaille comme cadre chez GSK. Il est passionné par la science, la macroéconomie, les voyages, la plongée, ainsi que le développement personnel. Ses sujets prioritaires pour Rixensart sont: le soutien à l’économie locale, le maintien du cadre de vie et une meilleure prise en compte de la voix de tous les citoyens.

Candidate numéro 14

Sophie Gaudin

52 ans. Responsable du secteur de la musique au sein d’une institution publique depuis 28 ans. Déléguée du Conseil communal au sein du Centre culturel de Rixensart. Passionnée par les activités culturelles. Mes feux verts:  la défense et la protection des espaces verts, des arbres et de l’environnement, une commune qui propose des activités culturelles de qualité accessibles au plus grand nombre, les liens sociaux et intergénérationnels.

Candidat numéro 15

Matthieu Puyet

40 ans, rixensartois depuis dix ans, marié avec deux enfants. Docteur en physique des matériaux, je suis directeur de services techniques d’une société pharmaceutique avec entre autres la responsabilité des programmes de diminution d’énergie. Originaire du sud de la France, je suis tout naturellement un fan de rugby attaché aux valeurs d’entraide et de respect, valeurs que je porte également dans la cadre d’un engagement de presque vingt ans au sein d’une association d’aide à l’enfance à Madagascar. Au niveau local, je suis un apiculteur co-fondateur d’un rucher communautaire au cœur de Rixensart. Convaincu que l’action locale est le moyen le plus efficace pour démontrer que les valeurs et les projets écologiques sont de solutions viables et robustes face à la pression sociale et économique, je souhaite la faire avancer dans la commune où grandissent mes enfants.

Candidate numéro 16

Jenna Calonger

26 ans, habitante de Rixensart depuis toujours, institutrice maternelle et guide/animatrice dans le service éducatif de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique.

Mes préoccupations et centres d’intérêts principaux sont un enseignement de qualité : le cœur d’un avenir meilleur, la construction d’un citoyen de demain averti, responsable et pensant par lui-même ; la promotion d’activités sportives notamment via une mobilité douce dans notre commune ; ainsi que le commerce de proximité et la mise en avant d’actions locales, la réduction des déchets au quotidien.

Candidat numéro 17

Pierre-François Mathy

Né à Liège (1932) 3 enfants ; 5 petits -enfants

1949-1974 Uruguay. Architecture, Histoire, Chercheur en développement socio-culturel rural et urbain (CLAEH) ; Enseignement (secondaire, Alliance française, CIEP) ; Service social ; Traductions.

Belgique. Architecture ; Lutte contre la pauvreté (11.11.11. ; ATD Quart Monde ; Senderos de vida-Genval). Enseignement (CLL, Maison de l’Amérique latine ; D’Clic)

Candidate numéro 18

Viviane Van Liempt, épouse Pycke

Mariée, 11 petits-enfants, professeure d’histoire retraitée, Rosiéroise. Ecoute et respect des élèves, éveil de leur curiosité, mise en route d’initiatives telles qu’un magasin Oxfam à l’école, des expositions, autant d’occasions que j’ai eues de mettre en pratique les notions essentielles de solidarité (coopération plutôt que compétition) et de démocratie. Pour Rixensart (et Rosières) j’espère le développement de la convivialité (entre autres avec le magasin coopératif Le Roseau), la sauvegarde d’espaces verts (groupe « sentiers »), la mobilité douce prioritaire (espaces sécurisés pour vélos), des écoles, des associations et des mouvements de jeunesse bien soutenus par la Commune. Une Commune où j’espère que les Ecologistes auront leur poids pour orienter les décisions dans le respect tant de l’humain que de la nature.

Candidat numéro 19

Thibaut de Halleux

54 ans, Rixensartois, peintre-décorateur indépendant. Economie et écologie ne sont pas incompatibles.  Thibaut aimerait relancer le vrai débat citoyen en matière d’environnement, de mobilité, et de développement économique « doux » dans notre belle commune.

Candidate numéro 20

Sylvie Hendrick

54 ans, coach holistique; j’accompagne les êtres humains sur leur chemin, par le corps, le mental et les émotions, dans toutes leurs dimensions. J’enseigne le yoga, la méditation, la pleine conscience… Faisant partie d’un tout, l’environnement est une de mes priorités. Formée en permaculture sociale, j’invite à prendre conscience de l’importance de prendre soin de son environnement.  Vegan depuis de nombreuses années, la défense animale est une autre de mes priorités, ainsi que la nutrition santé.

Candidat numéro 21

Jacques Languillier

Ex- résident en Ardenne namuroise, ex- Bruxellois, Rixensartois depuis 1978, ingénieur retraité du service des eaux de Bruxelles, fidèle à écolo-Rixensart depuis très longtemps.

Président de la régie foncière locale sous la législature précédente, comitard au cercle de tennis de table local, bénévole au musée de l’eau et de la fontaine (qui a dû quitter Genval)

Centres d’intérêts principaux : l’évolution climatique et donc les politiques énergétiques et de transport, plus particulièrement les problèmes ferroviaires et la mobilité (y compris les aménagements autour des gares), le logement, les politiques sportives et les démocraties locales (écolo et autres)

Candidate numéro 22

Ghislaine Urgen

58 ans. J’ai fait le choix de quitter Bruxelles avec mon compagnon pour m’installer à Rixensart il y a 4 ans. Titulaire d’une licence d’anglais et d’un diplôme d’administration publique (France), je travaille aujourd’hui comme comptable d’un établissement d’enseignement international.

M’étant très vite attachée à ma commune, je voudrais y défendre le bien-vivre, une mobilité respectueuse de tous et un urbanisme maîtrisé. C’est dans cet esprit que je me déplace quotidiennement à pied et en train pour me rendre à mon travail. Je suis également trésorière d’un Système d’Echange Local.

Je suis passionnée de musique et plus particulièrement de jazz vocal. Je pratique la guitare depuis quelque temps.

Candidat numéro 23

Thibaut Simon

J’ai emménagé avec ma compagne à Rixensart en 2005.  J’ai trois enfants.  Je suis éducateur de formation.  Depuis trois ans je me suis tourné vers le métier de valoriste-upcycler. Pour moi, transformer au lieu de jeter est un vrai défi.

Mes centres d’intérêts sont le recyclage (moins de consommation, moins de pollution), le lien social (l’inter-générationnel tellement essentiel à nos vies), la culture et le sport (source d’épanouissement personnel), l’éducation de nos jeunes (via la pédagogie active), le partage des connaissances et des compétences (cette vision open-source, accessible à tout le monde et pour tout le monde).

Candidate numéro 24

 

Denise Garreau, épouse Lambert

Ancienne conseillère écolo au CPAS. J’ai toujours été attentive aux attentes des personnes âgées et/ou isolées. Avec d’autres j’ai animé l’atelier de couture au Centre des Réfugiés « Fedasil ». J’aimerais qu’il y ait plus de solidarité et d’abord de respect à l’égard de chaque personne, quelle qu’elle soit.

Candidat numéro 25

Eric Bamps

57 ans – marié, 3 enfants – 2 petits-fils – habitant depuis plus de 50 ans différents quartiers de Rixensart. Conseiller communal Ecolo sortant – Responsable d’un club sportif  – HR & Office Manager

Domaines de prédilection: sports – jeunesses – mouvements de jeunesses  – mobilité douce – quartiers en zone 30 – enseignement

Candidate numéro 26

Charlotte Rigo

41 ans, agent immobilier. Habitante de Rixensart depuis 8 ans (quartier royal), je suis impliquée dans diverses causes qui me tiennent à cœur : l’accueil des migrants via la plateforme citoyenne d’hébergement et toutes les implications que cela amène concrètement à mon niveau et au niveau de la commune via le groupe de travail “Commune Hospitalière”. Je suis également coopératrice dans une coopérative alimentaire qui s’attache à une rémunération juste des producteurs de produits bios et équitables. Je parraine également un petit garçon que j’accueille un week-end par mois via une association… Mon crédo est que nous sommes tous acteurs du changement et être engagée pour de petites ou grandes causes fait partie de mon ADN !

Candidat numéro 27

Philippe Lauwers

68 ans, Rixensart. Retraité, ancien cadre d’une institution publique de crédit. Conseiller communal depuis 1995, échevin de 2006 à 2012 (Enseignement, Culture, Finances, Informatique). Passionné par la politique communale, la plus proche du citoyen. Mes combats: l’information et la participation citoyenne aux décisions, la défense de notre cadre de vie et de notre environnement, une commune solidaire, ouverte et accueillante pour tous, avec une attention particulière pour les plus démunis, qu’ils soient belges ou étrangers.