Ecolo Rixensart

La locale Ecolo de Rixensart

Brèves de conseil – 23 octobre 2019

| Un commentaire

Grosse séance “financière” ce mercredi 23 octobre au conseil communal de Rixensart!

Nouveau système de collecte des déchets

Epinglons d’abord un point majeur: le nouveau système de collecte des déchets par conteneurs pesés lors de la levée et le système de financement proposé par la majorité.
On le sait, les communes sont tenues de faire payer aux habitants l’ensemble des couts engendrés par la collecte et le traitement des déchets.

Nous sommes favorables au nouveau système de doubles conteneurs qui entrera en vigueur en février 2020. Ce système permet de séparer les déchets organiques des déchets résiduels et de les peser. La quantité de déchets incinérés sera dès lors réduite, au profit du recyclage des déchets organiques par bio méthanisation. Globalement, avec le système de facturation au poids, le citoyen qui parvient à réduire ses déchets peut sortir gagnant. Cela suppose toutefois un sérieux effort d’information et de communication de la part de la commune et de l’intercommunale. Et le secteur de la distribution devrait quant à lui faire sa “révolution copernicienne”, réduire le suremballage et promouvoir le vrac.

Pour que le système de conteneurs soit efficace, il faut aussi que la taxation soit incitative. A cet égard, le mode de financement proposé par le collège pour l’ensemble des services de collecte des déchets nous parait insatisfaisant. En particulier la hausse très importante de la taxe forfaitaire annuelle: de + 35 à + 50 %, ce qui pénalise tout le monde, même les ménages les plus “économes” en déchets. Nous avons proposé de réduire cette taxe de 10%, sans modifier l’équilibre financier mais en “récompensant” davantage les habitants qui réduisent leurs déchets. En vain. Manifestement, la majorité a privilégié la prudence financière à une politique ambitieuse de réduction des déchets. Nous le regrettons et espérons voir une évolution plus ambitieuse dans les années à venir, ce que la majorité n’a pas exclu… Dommage de ne pas saisir l’occasion dès maintenant. Nous nous sommes dès lors abstenus sur cette taxe.

Ajoutons aussi l’injustice pour ceux parmi les habitants qui n’auront pas accès au système de conteneurs (rues ou trottoirs trop étroits, pas de possibilité de stockage des conteneurs,…) et qui continueront à utiliser des sacs payants. Plusieurs centaines d’habitants seront sans doute concernés. Non seulement ils devront payer la taxe forfaitaire en forte augmentation mais, en plus, ils devront payer 1,50 € pour le sac de 60 L. Et les bons pour sacs gratuits seront insuffisants pour couvrir leurs besoins minimums! De plus, il n’est à ce stade pas prévu qu’ils puissent utiliser des sacs spéciaux pour les déchets organiques. Nous considérons que cette situation est inéquitable et devrait être corrigée en augmentant la dotation de sacs gratuits.

Taxe d’urbanisation en hausse de 25%!

Plusieurs taxes ont été renouvelées pour 2020 lors de cette séance. Certaines sont en hausse (+15% en général). La taxe d’urbanisation est, elle, en hausse de 25%! Nous avons toujours considéré que cette taxe est injuste car elle frappe de façon identique et forfaitaire tous les propriétaires d’immeubles (31€), qu’ils possèdent un petit appartement ou une grosse villa, voire un immeuble industriel ou commercial. Nous nous sommes, une fois de plus, opposés à cette taxe. Nous étions, hélas, les seuls… Nous avons proposé de la supprimer au profit d’une légère augmentation des centimes additionnels dont le cout pour la majorité des propriétaires aurait été moindre que les 31 € de la taxe actuelle. Proposition rejetée…

Finances: où sont les moyens de la politique?

Décidément, ce conseil fut un conseil “financier”: outre les taxes, nous avons eu à nous prononcer sur deux modifications budgétaires, l’une pour le CPAS, l’autre pour la commune.
> Points communs de ces 2 documents: où sont les moyens financiers pour mener des politiques nouvelles? Nous ne les avons pas vus! Pour la commune, les recettes couvriront à peine les dépenses courantes en 2019 et les prévisions pour la législature ne montrent pas d’évolution significative. Les besoins d’investissement dépassent les capacités d’emprunt et l’autofinancement reste limité. Au CPAS, les réserves financières s’épuisent et le simple maintien des politiques sociales actuelles nécessitera tôt ou tard une hausse de la dotation dont on ne voit pas la couleur… Dans ce contexte, il sera difficile de donner corps aux belles intentions manifestées dans les déclarations de politique communale et sociale et dans les programmes stratégiques présentés récemment. Et si avancée il y a, ce sera au détriment d’autre chose… Voyez les investissements importants (et bien nécessaires!) décidés pour l’informatique: ils sont immédiatement compensés par un report de divers travaux d’égouttage budgétés pour Genval, Rixensart et Rosières. Voyez le montant supplémentaire pour un “Plan d’action en faveur de l’énergie durable et du climat”: il est compensé par le report du montant prévu pour le “monitoring des énergies”. C’est un peu du genre “un pas en avant, un pas en arrière”. Ce constat nous a amenés à nous abstenir sur ces 2 modifications budgétaires.

Et, toujours, les aménagements “mobilité” rue de La Hulpe à Rosières…

Vous le savez, le gros projet d’aménagements de sécurité du bas de la rue de La Hulpe, juste avant les bretelles d’accès à la E411, suscite bien des débats: une nouvelle bretelle de sortie passerait juste derrière l’église, un rond-point serait construit et une cinquantaine de places de parking seraient aménagés… en partie en zone verte classée de la vallée de la Lasne! Ce dernier point, en particulier, nous parait inacceptable et nous avons proposé, il y a quelques mois, des alternatives qui n’ont, hélas, pas été suivies. L’une de nos propositions visait à améliorer le projet en prévoyant des aménagements pour mieux sécuriser les usagers parents, élèves et enseignants venant à pied ou à vélo et qui doivent traverser la rue de La Hulpe pour se rendre à l’école. Le projet, dans son stade actuel, s’était surtout concentré sur la sécurité des enfants déposés en voiture…
> Cette fois, pour le coup, nous avons été suivis, c’est à saluer. Le conseil a voté pour notre proposition, à l’unanimité. Le collège nous a assurés y travailler déjà. Une avancée pour la mobilité active (= douce), qui demandera à être vérifiée sur pièces!

Et voici l’ordre du jour complet de la séance du 23 octobre

Pour retrouver le live du conseil communal c’est ici:

Un Commentaire

  1. Bravo pour cette brève.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.