Ecolo Rixensart

La locale Ecolo de Rixensart

Tribune des conseillers – Rixensart Info Octobre 2019 – n°299

| 0 Commentaires

Vous avez un plan ?

Les communes wallonnes ont désormais l’obligation légale de produire et de communiquer à la population un Plan Stratégique Transversal ( un « PST »). Ce plan définit, au travers de ses objectifs et de ses actions concrètes, la manière dont seront mis en œuvre, au cours de la législature, les projets et chantiers présentés dans la Déclaration de Politique Générale ( la « DPC »). L’amélioration de notre mobilité n’échappe pas à ces objectifs mais mérite une attention particulière.

Notre groupe Ecolo a attentivement analysé les objectifs et actions énoncés dans ce PST. Nous tenons tout d’abord à saluer le travail réalisé par les membres du personnel de l’administration communale, dans le cadre de ce PST, afin de mener une profonde réflexion sur leur fonctionnement et leur structure de travail.

Nous regrettons néanmoins que ce PST, de nature bien entendu évolutif, manque d’une réelle vision politique quant à la priorisation de certains objectifs, l’inclusion d’un calendrier et de précisions sur les budgets nécessaires à la concrétisation des actions qui découleront des objectifs.

Sans lister l’ensemble des objectifs prioritaires à nos yeux, nous souhaitons nous focaliser, dans cet article, sur l’une d’entre elles : la mobilité.

Nous entendons de nombreuses difficultés sur la vitesse, le stationnement sauvage et la sécurité des cyclistes et piétons. Tous ces constats et demandes relayées par les rixensartois méritent la plus grande attention. Néanmoins, comment peut-on y répondre de manière durable si celles-ci ne sont pas dès aujourd’hui intégrées dans une réflexion globale, sur notre territoire et aux alentours ? Un aménagement réalisé dans une rue (mise à sens unique, contrainte au trafic, etc.) impactera une autre rue et ainsi de suite… Parmi les objectifs à atteindre en priorité figure donc, nous semble-t-il, une gestion maitrisée d’une mobilité apaisée et requiert une réflexion globale indissociée des enjeux d’aménagement du territoire.  

La première action à mettre en œuvre pour y parvenir est par conséquent la réalisation d’un nouveau plan communal de mobilité dont les prémices devraient dès à présent être posées et le calendrier fixé.

Cette réflexion globale sur la mobilité doit être effectuée en concertation avec les rixensartois mais également élargie aux autres communes, aux autres niveaux de pouvoir et aux acteurs publics. A ce stade, le PST ne fait pas mention de cette concertation élargie pourtant nécessaire. A ce propos, les gestionnaires du réseau ferroviaire SNCB, Infrabel et B-Parking font cruellement défaut quant au développement d’une offre plus favorable aux navetteurs. Faute de prix abordables, osons dire décents, les parkings restent sous exploités, incitant les navetteurs à se garer sur les voiries avoisinantes aux gares. Pour préserver les riverains, les autorités communales étendent continuellement, et de manière presque absurde, l’application de zones bleues. Les navetteurs qui se rendent à vélo aux gares attendent, eux, toujours un parking sécurisé et couvert aux gares de Genval et de Rixensart. Plus fondamental encore, les personnes à mobilité réduite ne peuvent toujours pas emprunter les infrastructures des gares de Rixensart et de Genval, l’accès aux quais n’étant pas adapté. Une discrimination flagrante que l’ensemble des formations politiques dénonce de longue date. Notre groupe Ecolo a appelé à une mobilisation commune des formations dans l’espoir de faire bouger les lignes.

Un plan, la commune en a un. Mais à l’heure où nous écrivons ces lignes en ce début octobre, nous estimons que trois points devraient être clairement définis et communiqués au plus vite dans ce Plan stratégique transversal soumis à la population rixensartoise et dit « évolutif » : la planification, les budgets et les priorités. Ecolo Rixensart rappelle en tout cas son ouverture à l’élaboration de cette évolution.

Votre groupe des conseillers communaux Ecolo : Bernard Buntinx, Amandine Honhon, Aurélie Laurent, Philippe Lauwers, Fabienne Petiberghein et Charlotte Rigo.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.